« Les origines de l'acupression et de l'acuponcture sont aussi anciens que le réflexe de se tenir le front ou les tempes lorsqu'on souffre d'un mal de tête. Tout le monde a, à un moment ou un autre, déjà utilisé ses mains spontanément pour soigner les parties du corps tendus ou douloureux.

Les Chinois ont découvert, il y a plus de 5000 ans, qu'en appuyant sur certains points sur le corps la douleur de ces points est soulagée où il s'est produit des bienfaits dans des régions du corps plus éloigné de la douleur et le point de pression. Peu à peu, ils ont trouvé d'autres points qui non pas seulement atténuent la douleur mais qui, aussi, influencent le fonctionnement de certains organes internes. »

Michael Reed Gach

Enracinée dans la médecine traditionnelle chinoise, l'acupression favorise le bien-être grâce à la stimulation des points clés sur la surface du corps. La stimulation de ces points « d'acupression », qui font partie d'un vaste réseau de canaux d'énergie (les « méridiens ») par lequel l'énergie (le « qi ») se déplace sans arrêt, à son tour, stimule l'auto-guérison et le fonctionnement naturelle du corps par débloquer le flux d'énergie. Cela favorise le rétablissement de l'harmonie et du bien-être par l'équilibration (et la circulation) des fluides (le sang et le lymphe) et des énergies métaboliques (la chaleur, le qi) du corps.

(Notamment, l'acuponcture et l'acupression utilisent les mêmes points et méridiens, mais la technique d'acuponcture emploie des aiguilles et l'acupression utilise la puissance et la sensibilité de la main, le plus souvent à travers les doigts et la pression des doigts.)

En outre, l'acupression est un soin holistique en ce que, dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise, la « maladie » est généralement perçu comme un manque d'harmonie (ou un déséquilibre) dans les fonctions ou les interactions des substances et des énergies du corps et/ou dans l'interaction de la personne avec son environnement.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, des « déséquilibres » sont identifiés grâce à diverses techniques (l'écoute, les pouls, l'examen de la langue, l'observation, ...) et en utilisant plusieurs principes (le Yin / Yang, le Ba Gang, le Zang Fu, le Wu Xing, les énergies pernicieuses, ...). La thérapie est basée sur le déséquilibre identifié.

Dans le cas de l'acupression, les points de traitement sont choisis en fonction du déséquilibre (ou des déséquilibres). De plus, l'utilisation de techniques complémentaires, comme la moxabustion, le Gua Sha ou le massage Tuina peut, parfois, être indiqué.

En bref, l'acupression est une thérapie holistique - naturelle, douce et non invasive - qui encourage l'auto-guérison du corps.

L'utilisation de l'acupression et/ou de la réflexologie dépend de la condition physique du client, les préférences du client, les buts de la séance et le contexte du traitement.